clim voiture

Entretien auto : comment prendre soin de sa climatisation ?

0 Comments 14 h 29 min
clim voiture

Dès les beaux jours et les premières chaleurs, nous avons tous le même réflexe d’allumer la climatisation, après l’avoir délaissée tout l’hiver. Pourtant, un entretien quotidien est indispensable à son maintient en bon état. Voici quelques recommandations, pour prendre soin du système de climatisation de la voiture. Histoire d’en tirer tout le bénéfice, au moment où vous en aurez le plus besoin.

Bien utiliser sa climatisation toute l’année

La mécanique n’apprécie guère les longues périodes d’inactivité. Le système de climatisation n’échappe pas à la règle, et le laisser complètement éteint tout l’hivers, pourrait bien l’endommager plus que le préserver. La bonne règle est donc de faire fonctionner sa climatisation un minimum, même si les températures extérieures ne le nécessitent pas forcément.

Afin de ne pas solliciter de manière excessive, le mécanisme de reffroidissement de la voiture, soyez mesuré quant à l’allumage et à l’arrêt :

  • Éteignez la climatisation quelques minutes avant d’arriver à destination, afin que le système s’arrête progressivement et en douceur.
  • Évitez absolument, lors d’une forte chaleur, de démarrer la voiture et d’activer immédiatement la climatisation au maximum. Certes, vous voulez retrouver rapidement une température agréable à l’intérieur de l’habitacle, mais solliciter ainsi brusquement la mécanique, risque à long terme d’abîmer tout le système de climatisation.

Surveillez et faites entretenir régulièrement la climatisation de votre voiture par un professionnel, c’est le meilleur moyen de la garder en parfait état de marche.

Les signes d’une climatisation défaillante

Vous devriez rapidement vous rendre compte d’un problème de climatisation. Même si l’arrêt n’est pas forcément total, plusieurs alertes peuvent et doivent susciter votre attention :

  • Si l’intérieur du véhicule met longtemps à se refroidir ou pire ne change plus du tout de température.
  • Lorsque la ventilation n’est plus homogène, la diffusion de l’air pouvant être plus importante d’un côté ou de l’autre de l’habitacle par exemple.
  • Une odeur anormale, au démarrage ou au cours de l’utilisation classique de la climatisation. Que ce soit en hivers ou en été, et en l’absence de facteur odorant à l’extérieur.
  • Le moindre bruit est suspect : une climatisation en parfait état de fonctionnement ne fait aucun bruit.

Nous vous citons ici les points les plus courants, quoiqu’il arrive et à la moindre constatation, il est vivement conseillé de faire réaliser un contrôle par votre garagiste. La climatisation est souvent sous-estimée, parce qu’elle n’engage pas le fonctionnement du véhicule à proprement parlé.

Pourtant, sa défaillance est à l’origine d’une consommation excessive de carburant. Une mauvaise ventilation peut créer un phénomène de buée sur le pare-brise, gênant la bonne visibilité du conducteur, ce qui est évidemment dangereux. Pour finir, un problème de climatisation empêche le renouvellement correct de l’air à l’intérieur du véhicule, polluants et allergènes sont alors susceptibles d’incommoder les voies respiratoires de tous les occupants.

Comment remplacer le filtre d’habitacle ?

Le système de climatisation est équipé d’un filtre, afin d’empêcher les particules fines et les micro-poussières de pénétrer de l’extérieur vers l’intérieur de la voiture. Ce filtre d’habitacle s’encrasse au fil du temps et doit nécessairement être changé, tous les 1 à 2 ans, en fonction de l’utilisation du véhicule. Faute de quoi, le filtre obstrué nuit au bon fonctionnement de la climatisation, pouvant aller jusqu’à la panne.

Le filtre d’habitacle peut être changé par n’importe quel garage, mais sachez que vous pouvez aussi intervenir seul. Le manuel de votre véhicule, contient toutes les informations nécessaires pour vous aider à son remplacement. Il vous suffira d’ouvrir le compartiment pour enlever l’ancien, puis de placer le filtre de climatisation neuf.

Lors de l’achat, vous aurez le choix entre trois types de filtres d’habitacle, attention de bien tenir compte des références constructeur, en fonction de votre véhicule :

  • Le filtre à pollen : évite la propagation des pollens et allergènes dans l’habitacle.
  • Le filtre à charbon actif : comprend la même base que le filtre à pollen, mais en ayant l’avantage de filtrer les pollutions de manière accrue. Il est recommandé dans les grandes agglomérations.
  • Le filtre au polyphénol : un véritable rempart pour l’habitacle, il fait barrière aux allergènes et aux pollutions, tout en assainissant l’air entrant.

Recharge du fluide frigorigène de la climatisation

Le deuxième point d’entretien de votre climatisation, concerne le liquide nécessaire à son fonctionnement. Vous ne pourrez pas intervenir vous-même, il est indispensable de faire appel à un professionnel. Comptez un peu moins de 100 €, si vous avez déjà changé le filtre d’habitacle.

Le fluide frigorigène permet au système de climatisation de rafraîchir l’air. Au fur et à mesure de son utilisation, la quantité diminue légèrement, la normale se situant au alentour de 20 % par an. Une surveillance du niveau s’impose, ainsi qu’un remplacement intégral tous les deux ans.

Soyez attentif et ne faites preuve d’aucun laxisme sur cet entretien, une pénurie de fluide frigorigène dans le circuit de climatisation finirait par endommager sérieusement le compresseur. C’est une très mauvaise idée, quand on sait que ce dernier est la pièce maîtresse de la climatisation, et qu’il ne vous en coûtera pas moins de 1000 € pour le remplacer !

Vous voilà au fait du fonctionnement de votre climatisation, prêt à la chouchouter au quotidien, pour n’avoir ni problèmes, ni dépenses inutiles…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post