Menu
Tuning
0 Comments

Tuning : attention à la conformité au contrôle technique



Le tuning est une passion qui consiste à modifier l’aspect d’un véhicule pour la rapprocher de la conception que nous nous faisons de la voiture idéale. Cela peut concerner toutes les parcelles d’une automobile. C’est donc avant tout un style. Mais, entendons-nous bien, les transformations doivent se faire dans les règles de l’art.

Tuning

Définition simple du tuning

Kitage et custom sont aussi d’autres appellations du tuning. Les noms diffèrent juste selon les époques. Après la saga du film Fast and Furious et l’avènement de jeux vidéo tels que Need For Speed, le nombre de passionnés de tuning a augmenté de façon notoire. Mais il y a toutes sortes de façons de s’exprimer dans le tuning. Il y a ceux qui se limitent à des transformations d’ordre esthétique en rajoutant certains éléments au véhicule. Il y a aussi ceux qui vont beaucoup plus loin jusqu’à modifier la puissance d’un engin. Avant de toucher à quoi que ce soit en relation avec le tuning cependant, rapportez-vous à la loi.

Tuning

Des règles sécuritaires

La liberté est avant une histoire de respect mutuel. Un accro du tuning a parfaitement le droit de customiser sa voiture à sa guise. Cependant, comme avec toute chose, il devra veiller à n’entraver en rien sa sécurité ni de tout autre usager de la circulation.

En effet, chaque transformation doit se soumettre aux règlementations de sécurité.

Les modifications autorisées

Si vous souhaitez apporter du renouveau au son de votre autoradio, vous pouvez agir sans aucune restriction. Vous pouvez laisser libre court à toutes vos lubies : caissons de basse ultra puissants, enceintes, amplificateurs etc.

Tuning

Attention cependant à respecter autrui et baisser le volume en cas d’agglomération. Une autre délimitation aussi concerne le poids de ces transformateurs. En effet, les changements apportés ne doivent pas avoir d’impact sur le poids initial de la voiture. Dernière chose, les métamorphoses apportées ne doivent pas déborder de la voiture. Cela peut constituer un danger pour les autres.

Les éléments contrôlés

 Les néons et les ailerons supplémentaires, les boucliers avant sont formellement interdits en France. Ils sont considérés comme risques supplémentaires importants en cas d’accident. Si vous envisagez d’apporter des innovations concernant le moteur, le châssis, l’empattement, les suspensions, les jantes, les pneumatiques, la direction, les freins, le nombre de portes, le porte-à- faux et même l’éclairage, elles se rapportent aux transformations notables. Une autorisation auprès de Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’environnement (DRIRE) est nécessaire avant de pouvoir rouler sur la voie publique. Elle vous ouvrira les portes pour obtenir un nouveau certificat d’immatriculation, remis par la préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.